Grossesse et travail : exercices de sophrologie

Lors de la journée de travail, surtout pour la femme enceinte, Il est necessaire d’alterner activité et repos… La femme enceinte porte en elle une activité physique supplémentaire, celle de fabriquer le bébé… il faut donc penser à rééquilibrer à double dose le système  nerveux parasympathique (cf article après la rentrée prendre le rythme) à privilégier quotidiennement au bureau, pendant les transports, et à la maison.

  • En journée, vous pouvez pratiquer les exercices (cf sophrologie au bureau) au bureau mais aussi pensez à les pratiquer pendant les transports, une fois assise.

Portez une attention particulière sur votre position, en position assise ou debout, de bien vous équilibrer. Pensez à faire régulièrement le repositionnement sur votre chaise, les pieds bien à plat, les genoux à angle droit, le dos bien droit, étirer la colonne vertébrale, et de sentir les appuis.

Il est particulièrement important de privilégier les respirations : faites au moins sur 10 cycles une respiration avec l’expiration plus longue.
Quand vous avez appris en séance à faire le son « Hom grave » vous pouvez le coupler avec l’expiration. Ce son peut être audible ou inaudible. Juste imaginer le son porte aussi ses bénéfices :
Inspiration naturelle, l’expiration avec le son Hon grave tout au long (pour faciliter l’émission du son grave, baisser légèrement le menton pour ouvrir l’arrière de la gorge.
La respiration garde son rythme sans rien changer.
Et on recommence une dizaine de fois.

Pour produire le son Hon grave nous sommes obligés de détendre le bas du corps.
Cette exercice porte la détente, une mieux oxygénation de tout le corps de la
femme enceinte, de l’utérus et du bébé.

  • De retour chez vous, ne vous jettez pas sur une autre activité ! Posez (pausez) vous avant de reprendre les activités necessaires domestiques.