La toilette du Samouraï

Excellente pour se dynamiser le matin ! J’ai déjà testé plusieurs versions de cette fameuse toilette… Son origine vient sans doute d’au-delà des mers et des âges, comme son nom en laisse la trace…

Vous êtes debout, les pieds dans le prolongement du bassin, confortablement ancré dans le sol (position du judoka).

  1. Frottez vigoureusement les mains l’une contre l’autre, devant votre poitrine, doigts pointés vers le ciel. 
  2. Lever les mains, paumes vers le ciel.
  3.  Frottez  les mains. Lorsque les mains sont chaudes avec une sensation de picotements, posez quelques instants les paumes sur les yeux, comme vous le feriez avec des coquillages, les paumes des mains ne touchent pas les paupières fermées. Peut-être que vous percevez une sensation de chaleur.
  4. Ensuite vous pouvez tapoter doucement ou masser toute la surface du cuir chevelu et du front, avec le bout des doigts.
  5. Re-frottez vos mains l’une contre l’autre. Posez une main en coquille sur une oreille et tapotez sur le dos de cette main avec le bout des doigts de l’autre main. Le son que vous produisez va détendre l’oreille interne. Idem sur l’autre oreille.
  6. Terminez par un massage lent et profond de tout le visage en partant du centre vers l’extérieur, particulièrement des sinus sur les arcades sourcilières et le long du nez. Massage à pratiquer en prévention ou en soin des sinusites.
  7. Centrage, point intérieur sur les sensations. Respirez en amenant de l’énergie à l’inspir et en relâchant toujours plus à l’expir.
  8. Re-frotter les mains l’une contre l’autre, et passer au reste du corps. Frottez et/ou tapotez épaules, bras, poitrine, thyroïde, toute la partie du dos accessible, les reins, les fesses, cuisses, jambes, pieds jusqu’aux orteils. Prenez tout votre temps afin d’intervenir sur toute la surface de votre corps.
  9. Faites un brossage total, du sommet de la tête jusqu’aux pieds. Vous pouvez imaginer vous débarasser de tous les ennuis et soucis.
  10. Centrage, point intérieur sur les sensations. Respirez en amenant de l’énergie à l’inspir et en relâchant toujours plus à l’expir.
  11. Voici le geste du Sabre levez les bras comme si vous souleviez un sabre au dessus de votre tête en inspirant, petite retention d’air en vous concentrant sur quelque chose que vous voulez réussir par exemple, et, rapidement, en expirant, abaisser les bras vers l’avant comme si vous voulez trancher quelque chose juste devant vous (geste du karateka) en soufflant « chhhh ».
  12. Fermez les yeux, vous pouvez vous concentrer sur une image neutre, ou agréable et calme. Prenez le temps de visualiser et activer le positif. Vous pouvez terminer avec un vœu, une résolution ou une petite phrase personnelle qui vous portera vers l’avenir sereinement.

J’ai retrouvé sur internet  une version de cette Toilette du Samourai, présentée par Patrick Goupy, qui m’a servi de base pour décrire les mouvements. Il propose une position spéciale des mains avec le « ventre des poissons » pour effectuer le massage des sinus.

Il est aussi possible d’improviser depuis cette trame pour une version plus ludique et rapide :

  • masser le visage, la tête, masser le ventre, masser les reins 
  • tapoter crâne, puis l’intérieur des bras, les épaules, le haut du thorax, faire « ahhh… » comme Tarzan, les reins, – tapoter les dos du voisin – puis tapoter les jambes
  • frotter comme si on se dépoussiérrait de la tête aux pieds
  • geste du sabre.

 

Comments are closed.