Exercices de respiration pour mieux dormir

Nuit2

Très efficace, à faire au moment de l’endormissement, ou lors d’insomnies. Se focaliser sur sa respiration permet de ralentir et stopper le flux de pensées, et de passer à des ondes alpha, permettant aux deux hémisphères du cerveau de fonctionner ensemble dans une harmonie parfaite.

Revenir à la respiration ventrale

Allongez-vous sur le dos, confortablement, jambes allongées, les bras le long du corps.

Prenez conscience…

D’abord de la sensation de l’air sur la peau de votre visage, sa température…

Puis de l’air qui rentre par vos narines…

Puis du mouvement des côtes autour des poumons.

Ensuite posez une main sur votre ventre et attendez qu’elle bouge au gré de la respiration : quand on est  allongé et au repos, la respiration ventrale se recréé naturellement, pas besoin de forcer la respiration.

Allonger l’expiration

Commencer à compter en respirant le temps d’un inspir, et le temps de 2 expir.

Continuez selon votre capacité respiratoire à allonger le temps de l’expir.

Vous pourrez peut-être arriver à 3 temps sur l’inspiration, 6 temps sur l’expiration, voir plus.

À refaire 30 fois.

Pour vous aider à vous concentrer, vous pouvez compter en même temps sur vos mains « 1er cycle », « 2ème cycle », etc. pour en faire une série de 10 respirations, puis une deuxième série, et enfin une troisième série.

Si vous vous perdez dans vos comptes, soit vous êtes endormi (chouette !) soit vous êtes reparti dans vos ruminations mentales, dans ce cas : recommencez !

A la fin de la série de 30 cycles, prenez votre position favorite pour dormir, et faites une tentative.

Le sommeil n’est toujours pas là et le mental toujours aussi tonique ?

On casse le rythme par une série d’expirations très fortes

Pour ceux qui dorment seuls, vous pouvez le faire avec l’expir courte et dynamique. Vous pouvez aussi vous entraîner mentalement.

Après une série de 6 respirations vous laissez votre rythme respiratoire revenir à son rythme calme et naturel suivi des baillements qui apaisent.

Si des difficultés apparaissent n’hésitez pas à demander conseil à votre sophrologue.

Essayez quelques exercices

*SDN : Sophrodéplacement du négatif, parlez-en avec votre sophrologue, il vous expliquera différentes techniques.

 

Comments are closed.