La Sophrologie Ludique avec Claudia Sanchez et Ricardo Lopez

Utilisés lors des séances ou dans la pratique quotidienne certains exercices psycho-corporels  prennent leur source dans les pratiques ludiques et créatives développées notamment par la Sophrologie ludique®. De nombreux exercices publiés sur ce site sont dans l’esprit de la sophrologie ludique, comme par exemple : Exercice ludique pour enfant très actif : Le ballon qui se dégonfle.

Ricardo-ClaudiaClaudia Sanchez et Ricardo Lopez sont les deux créateurs de la Sophrologie ludique®,  ils ont été les élèves d’A. Caycedo* à la faculté de Sophrologie de Bogota.

Qu’est-ce que la Sophrologie ludique ?

Sophrologie ludique® est une pédagogie créative de la sophrologie sociale et du développement personnel. Elle est basée sur les principes fondateurs de la sophrologie caycedienne en y apportant une méthode pédagogique créative d’accès à la conscience. La Sophrologie Ludique® est une invitation à vivre pleinement son corps et sa conscience à travers une dimension créative offerte par l’aspect ludique, une dimension profonde basée sur les gestes structurels, et le phénomène de rencontre avec les autres en tirant un grand avantage de la dynamique du groupe.

La Sophrologie devient plus accessible, adaptable et applicable dans la vie de tous les jours.

Depuis la Colombie, vous avez déjà 30 ans de pratiques !

Nous avons créée la Sophrologie ludique en 1985 dans le cadre de la faculté de sophrologie sociale à Bogotá en Colombie (F.E.I.S. dirigée par le Pr. A. Caycedo). Nous avons mené à l’époque une expérience auprès des enfants de la rue, les écoles, dans les usines, dans les institutions qui s’occupent de réadaptation des personnes en difficulté. Le professeur A. Caycedo avait la volonté de transmettre et appliquer les methodes de la Relaxation Dynamique dans le cadre de  la sophrologie sociale et prophylactique. La sophrologie ludique est appliquée comme pédagogie sophrologique dès 1991 en Europe à notre arrivée en Suisse dans le cadre de l’Académie Suisse de Sophrologie Caycedienne, qui est le berceau de la sophrologie prophylactique, dans les domaines de la prévention sociale, du développement personnel et de la santé depuis 1977.

Vous avez proposé d’introduire la notion de jeu en sophrologie…

L’expérimentation par le jeu nous permet une autre sorte d’apprentissage, dans la curiosité et le plaisir.

La présence et la concentration s’exercent dans un cadre précis et structuré des « règles du jeu » et dans une optique de plaisir, d’expérimentation et d’incitation à la créativité.

sophrologieludique-RicardoMais vous n’apportez pas que le jeu, le côté amusant… Cela se rapproche aussi beaucoup des techniques d’échauffement et de jeux théâtraux, où le corps est un moyen d’expérimenter, de traduire, d’exprimer… L’approche par le jeu incite à se permettre, de jouer avec soi comme d’un instrument et sortir de son conditionnement d’adulte, formaté culturellement. j’ai observé que je lachais mon raisonnement et laissait mon corps s’exprimer librement, en débranchant ma logique mentale et tous les carcans culturels : ainsi, le corps me permet d’accéder au changement !

Effectivement, c’est dans l’intention de la pédagogie ludique, d’abord de vivre, puis de comprendre, ensuite décrire et expliquer, créer et transmettre. L’expérience directe ludique nous permet ce parcours rapide.

L’aspect ludique, celui des des rires ou de l’univers des enfants a l’étiquette du jeu dans son sens étymologique et social. Mais nous considérons que l’aspect ludique est une structure de la conscience, il fait référence à la capacité physiologique d’expérience et de créativité. C’est une dimension spontanée constitutive et inhérente de l’être humain et de la nature qui l’impulse à sentir, communiquer, créer, rire, chanter, danser, bouger, apparemment sans raison, à trouver le plaisir de l’action par elle-même, à redémarrer, à vivre l’instant présent.  Il permet de dépasser le simple niveau d’amusement et la distraction inhérente à l’activité ludique pour plonger dans le bonheur de l’existence et de la connaissance de soi.

La sophrologie ludique fait appel à la capacité de vivre le plaisir, le bonheur, la surprise, de se ressentir dans la spontanéité qui existe en l’homme de manière naturelle, pour se connaître, connaître le monde et rencontrer les autres. Chaque jeu ou dynamique est un révélateur, même s’il est simple. Il permet l’émergence du passé, du sens de l’expérience de vie, la rencontre, la tridimensionnalité, etc.

Les Indiens d’Amérique ainsi que les peuples premiers nous apprennent à changer et à évoluer dans la joie et non dans la souffrance. La souffrance pour évoluer n’est donc qu’un système de croyances et non une loi biologique incontournable. Nous pouvons changer et vivre en accord avec nos valeurs fondamentales.

La grande idée de la sophrologie est que, si nous voulons changer un système de croyances de manière durable, nous devons nous adresser à notre biologie, à travers une totale expérience du corps et de la vie elle-même, nommée « vivencia ».

C’est incroyable comment, en évocant ensemble les expériences ludiques,  je ressens encore et toujours  la circulation de cette énergie « vivancia » … mouvement de vie… vaste bonheur… Je témoigne aussi de la richesse extraordinaire créée lors des séances que nous pratiquons Helena et moi, au sein de l’association Calapalo, tant auprès des adultes que des enfants. Je vous remercie, Ricardo et Claudia, de nous transmettre cette riche expérimentation de vie !

Merci Camille !

Quelques exercices inspirés des techniques ludiques :
Geste structurel d’intériorisation
Soupirer, ça fait du bien !
Exercices ludiques pour enfants excités avant les « devoirs »
Exercice ludique pour enfant très actif : Le ballon qui se dégonfle
La locomotive, respiration ludique
Le ressort

Autre article plus complet sur la sophrologie ludique sur Sophromedia

Note : * A. Caycedo est le fondateur en 1960 de la Sophrologie

Comments are closed.