Wondersophroman

J’ai reconnu un wondersophroman dans la rue ce matin ! A l’heure de pointe, un camion tentait de manoeuvrer…

Un homme, casqué, avec un beau gilet fluo est descendu de son vélo, et a pris en main le guidage du conducteur. Et ce n’est pas tout, ce qui m’a fait reconnaître en cet individu un wondersophroman, c’est qu’en maintenant éloigné de ses bras le flux d’automobilistes (très pressés d’aller boire leur café au boulot), il a crié à l’attention du conducteur du camion « Prends-ton-temps ! » Et voilà la phrase qui permet de calmer, de mettre en confiance, induisant une augmentation de concentration… ce qui a eu pour effet une manoeuvre rapide… alors que j’ai mainte fois observé que les klaxons impatients ne faisaient que monter la pression et ralentir voir perturber le conducteur qui en perd ses moyens !

Et si nous transposions cette petite histoire auprès de nos enfants ? Par quoi peut-on remplacer la petite phrase « dépêches-toi ! »  ? En cadrant l’action attendue dans la confiance pour permettre qu’elle se fasse dans les meilleures conditions.