Combien ?

Combien faut-il de séances ?

Établir un programme de plusieurs séances avec le sophrologue permet d’instaurer une dynamique, un suivi et une rigueur nécessaire au changement.  Le sophrologue prendra en compte les indicateurs permettant de situer le parcours : la perception du corps, et les reflexes de détente, la prise de conscience et les processus de déblocage mentaux. On ne peut pas prédire de manière sûre le temps nécessaire pour atteindre l’objectif car cela dépend de chacun : nous sommes tous différents et nous réagissons différemment en fonction de notre vécu et de nos appréhensions. La patience, la curiosité et la motivation influencent aussi le parcours et sa vitesse.

Il parait bien évident qu’en sophrologie on n’a pas de potions magiques, et même si on a l’heureuse surprise assez souvent de voir une problématique résolue en quelques séances, il faut parfois de la patience et du travail… Car il faut faire avec son « héritage », le changement n’est pas facile, est plus profond qu’on ne le pense, pas forcément là où on a envie de changer  ! Pendant le parcours, toute résistance est bon indicateur, comme l’erreur est l’élement clé de l’apprentissage.

Mais là où vous pouvez être rassuré, c’est qu’on n’entre pas dans une longue série d’années de consultations. Pour vous éclairer avec une moyenne, un atelier destiné à travailler sur une thématique spécifique (gestion du stress, confiance en soi, parentalité…) ou un simple travail de relaxation, se font en une dizaine de séances. En général, les reflexes de travail en autonome sont acquis et un résultat déjà visible. Une habitude se change en minimum 3 semaines, et tout notre programme cellulaire change en 3 mois et demi.  Mais le résultat durable ne se fera qu’en fonction de l’assiduité et de la volonté de maintenir ses acquis dans le temps par des exercices réguliers autonomes.

On ne peut que conseiller aussi, au-delà du premier cycle de séances, de reprendre quelques séances guidées de temps en temps pour rafraichir la mémoire (et le corps), apporter de nouvelles techniques et orientations, aller plus loin et différemment : l’équilibre corps-coeur-mental mature et est en constant changement.

Combien ça coûte ?

Chaque sophrologue fixe ses prix, renseignez vous auprès de chacun. La séance de sophrologie n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, sauf dans le cadre d’une préparation à la maternité auprès d’une sage-femme D.E. et plus rarement auprès de certains kinésithérapeuthes et centres anti-douleurs.