Exercice de concentration : le geste de l’infini (le 8 couché)

Exercice de concentration :  le geste de l’infini (le 8 couché)

Pour se mettre dans de bonnes dispositions pour « travailler », rien de mieux que ce petit geste qui pourrait paraître anodin. Non seulement par son symbole, mais aussi par inter-action psycho-corporelle, il engendre un état psychique de concentration et intériorisation et une connexion entre les deux hémisphères.

Pour les enfants qui ne veulent pas se « concentrer », n’oubliez pas qu’ils ont en fait une faculté innée de concentration pour les activités que l’enfant a choisies lui-même, et des difficultés de concentration par rapport à ce qui ne l’intéresse pas. Il est important de décoder ses émotions et motivations.

Il s’agit de faire le geste avec la trajectoire du symbole de l’infini :

dessiner sur une feuille un 8 couché, suivre avec le doigt la trajectoire dessinée pendant quelques minutes, ou mimer avec un bras un grand signe infini devant soi :,

  • le reproduire en mimant avec l’autre bras
  • mimer avec les 2 bras
  • tourner yeux dans leur orbite en décrivant un signe infini le plus large possible
  • en fermant les yeux, l’imaginer.

Pour ceux qui noterons les similitudes de forme entre le signe de l’infini et la clé de sol, les musiciens seront ravis de constater que leurs pages couvertes de clés de sol étaient une pratique de type méditative !§

Please follow and like us: