Exercice de décontraction du diaphragme

Pour compléter les exercices de relaxation favorisant le sommeil.

Lisez attentivement ce qui suit, apprenez par cœur les étapes et testez.

La décontraction du diaphragme : le sourire intérieur

Allongez-vous sur le dos dans votre lit confortablement, jambes allongées, les bras le long du corps ou les mains sur le ventre.

Commencez par les exercices de relaxation, puis de respiration comme le prolongement de l’expir.

Une petite vérification : est-ce que votre diaphragme* est bien décontracté ? Afin de bien corporaliser le diaphragme, soufflez le plus longtemps possible, vous le sentirez quand vous reprendrez la respiration – au bout du souffle… reprenez la respiration ventrale en focalisant votre pensée sur le mouvement du ventre, les mains sur celui-ci.

Essayez aussi de visualiser ce diaphragme avec une belle forme de cuvette, étirez-le pour former un sourire.

Vous tirez aussi sur vos joues pour former un sourire.

Essayez aussi de former avec votre cerveau un sourire. Vous ne connaissez pas le muscle qui permet d’étirer le cerveau ? Normal. Il n’existe pas. Vous allez l’imaginer, dessiner votre cerveau en forme de sourire.

Même sans « physiquement » bouger la forme du cerveau, en proposant cette « gymnastique » virtuelle, vous déclencherez quelques hormones apaisantes, peut-être quelques bâillements ?

Essayez quelques exercices

*Je vous conseille de demander à votre sophrologue en séance de vous guider pour bien corporaliser le diaphragme.

Please follow and like us: