Prendre le rythme sympathique/parasympathique

Activité/détente, quel rythme avez-vous adopté ? Celui-ci a un impact sur votre système nerveux, le système nerveux autonome sympathique/parasympathique. Il est temps de faire un petit point sur votre emploi du temps quotidien et hebdomadaire pour ne pas foncer tête baissée dans le rythme infernal qui mène à l’état chronique de stress ou vers l’affaiblissement des défenses immunitaires.

Passer de l’activité au repos

Comme le symbole du yin et du yang nous devons veiller à passer de l’activité au repos, de l’action à l’inaction, et ceci tant sur le domaine physique, que intellectuel, et même pour notre fonction sociale (intimité/relations avec les autres).

Trop souvent nous ne percevons pas le rythme que nous faisons subir à notre corpsCe rythme a des conséquences sur notre système nerveux. Le fonctionnement du Système nerveux autonome se fait sans que l’individu en ait conscience, il régule les fonctions automatiques internes de l’organisme (digestion, transpiration, fonctions cardiaques, hormonales, le rythme de la respiration et la tension des muscles). Il est néanmoins connecté au système nerveux central. Le systeme nerveux autonome comprend le système nerveux entérique et deux systèmes antagonistes :  le système sympathique et le système parasympathique.  Si le système sympathique est sur-utilisé, cela nous met dans un état de stress, avec tensions musculaires, insomnies, anxiété, …. et baisse les défenses immunitaires.

Pouvez-vous essayer d’estimer l’équilibre de vos activités ? …Sans jugement sur « c’est bien ou pas bien », simplement à quel point de l’échelle graduée suis-je, pendant combien de temps ? Je vous laisse compléter avec vos propres activités et discuter de la pertinence des placements selon l’axe. Si je constate des journées trop chargées, est-ce que je rééquilibre sur le cycle hebdomadaire  ?

actitie-detentecouleur

On pourra aussi ajouter le nombre d’éclats de rire par jour, la notion de plaisir, la motivation, etc. Car les émotions positives jouent sur le cerveau gauche qui lui, impacte le circuit parasympathique.

On comprendra donc combien il est nécessaire et vital d’activer notre système parasympathique pour rééquilibrer un trop plein. Les vacances sont loin, trop courtes et totalement insuffisantes pour remettre les compteurs à zéro.

Les techniques de relaxation, le yoga, et bien-sûr, la sophrologie aident à réguler l’équilibre nerveux sympathique/parasympathique.

Voici un article qui propose quelques actions et exercices pour rééquilibrer son système sympathique/parasympathiqueau bureau.

Femmes enceintes, prenez soin de vous en pratiquant régulièrement des exercices : sur la sphère physique, vous avez double activité, avec la fabrication de bébé

L‘article de l’agence de la santé du Québec donne quelques pistes – avec les tournures de langage typiques 😉 pour des activités physiques, à la maison, au travail, à l’école, et en ville

Please follow and like us: