Exercice minute : bien commencer la journée au travail, la porte d’entrée

Et si nous nous inspirions des traditions des peuples anciens et profitions de l’entrée, par exemple d’un sas de sécurité, pour reprendre contact avec soi, s’ancrer et partir du bon pied, avant le travail ?

Je me souviens avoir entendu lors de mon voyage en Mongolie quelques usages utilisés par les mongols concernant leur Yourte traditionnelle afin de respecter le caractère sacré de la nature et des esprits qui l’habitent : il faut toujours veiller à toujours entrer dans la yourte du pied droit, sans marcher sur le seuil, ou même le toucher avec le pied : enjambez-le soigneusement du pied droit et dirigez-vous vers la partie gauche de la yourte.

Voici un exercice adapté pour commencer la journée du bon pied, si vous avez la chance d’avoir un sas à l’entrée de votre travail. Tout simplement, lorsque vous êtes entré dans le sas, vous posez bien les deux pieds sur le carré central. À ce moment-là, vous avez quelques secondes à attendre. Ces secondes valent de l’or pour faire l’exercice du mouvement intérieur de conscience de soi que j’ai expliqué dans le livre « J’aide mon enfant à être attentif » p. 126. Il s’agit de tourner l’attention vers l’intérieur, prendre le temps de se poser, d’une grande respiration. Vous pouvez aussi simplement faire un petit scan corporel de la tête aux pieds, ressentir le poids du corps, l’attraction terrestre, sa posture alignée entre ciel et terre, et aller jusqu’à imaginer des racines sous vos pieds…

Et puis déjà le clic de l’ouverture des portes vous appellera votre attention. Dirigez bien votre regard et votre intention vers votre premier pas, « vous entrez », avec l’intention d’être posé, ou calme, ou serein – ou combatif 😉 – bref, la tonalité que vous donnez à votre énergie à venir.

Vous pourrez aussi utiliser cette technique au retour à la maison, en passant le seuil pour bien séparer l’activité de la journée et ses rythmes plus ou moins tendu, du monde calme et serein de la maison auquel vous aspirez à votre retour. Cet exercice est particulièrement intéressant à faire aussi pour affronter la deuxième journée, soirée avec les enfants ! Faites le même mouvement de conscience vers l’intérieur sur votre tapis paillasson. Cet exercice peut facilement devenir un réflexe, car il peut se lier au mouvement de se frotter les pieds sur le paillasson avant d’entrer, geste acquis depuis l’enfance.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.